La reconnaissance travailleur handicapé

La reconnaissance travailleur handicapé
Reconnaissance travailleur handicape

06/11/2019

Si des séquelles d’un accident du travail engendrent des difficultés pour l’exercice de la profession de l’intérimaire, ce dernier peut être reconnu comme travailleur handicapé (« Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé »). Ce statut est octroyé pour une durée d’1 à 5 ans.

À quoi sert la reconnaissance de travailleur handicapé ?

  • Officialiser l’état de santé de l’intérimaire et le légitimer
  • Permettre une meilleure compréhension de son état par son employeur (en cas d’absence, de fatigue, de préoccupation…)
  • Bénéficier d’une aide et d’un accompagnement à l’emploi en cas de reconversion professionnelle
  • Accéder à des formations qualifiantes (parfois rémunérées) ou des stages
  • Être accompagné dans la création d’entreprise

Quelles sont les démarches à suivre ?

L’intérimaire doit retirer un dossier auprès d’un des trois organismes compétents :

  • La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH)
  • La Caisse d’Allocations Familiales (CAF)
  • Le service social de sa commune

Compléter et joindre les pièces justificatives demandées en se faisant accompagner par le médecin traitant qui connaît ces procédures.

Envoyer le dossier à la MDPH la plus proche, qui sera chargée de l’étude et de l’analyse. Un entretien est souvent sollicité par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées pour une visite médicale.

Le FASTT aide les intérimaires à constituer leur dossier de demande de reconnaissance. Contacter le service FASTT SOS Accident du travail au  01 71 25 58 30.

Quel délai avant d’obtenir la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé ?

Souvent, la procédure avoisine les 6 mois. Néanmoins les délais de procédure varient entre 2 et 14 mois selon la complexité du dossier. Si toutefois la réponse de la commission était négative, l’intérimaire est en droit de demander un recours et de disposer de toutes les informations ayant concouru à la prise de décision finale.

Les agences CAP Emploi : que sont-elles et à quoi servent-elles ?

Les agences CAP Emploi appartiennent au réseau national d’organismes de placement spécialisé des travailleurs handicapées. Ses missions sont au nombre de 5 :

  • La définition du projet professionnel des intérimaires et la mobilisation des aides financières nécessaires
  • L’analyse des besoins en formation et la définition du parcours
  • La préparation de la recherche d’emploi (CV, lettres de motivation…), le dépouillement des offres et la mise en relation avec les employeurs
  • L’intégration et le suivi dans l’entreprise, le conseil sur les droits de conservation du poste en cas d’aggravation de la situation de handicap
  • L’accompagnement à la création d’entreprise

Pour bénéficier de l’accompagnement des agences CAP Emploi, l’intérimaire doit impérativement bénéficier du statut de travailleur handicapé.

A lire aussi

SERVICE SOCIAL FASTT SOS ACCIDENT DU TRAVAIL

Articles

29/06/2020

Pour épauler, guider et accompagner les intérimaires victimes d’un accident de travail,...