Je suis malade

La maladie

Lorsqu’un intérimaire est malade pendant sa mission d’intérim, il est très important qu’il réalise rapidement quelques démarches afin de bénéficier des indemnités et d’une prise en charge de ses frais de santé. Découvrez nos conseils.

Si l’intérimaire tombe malade durant une mission d’intérim, consulter son médecin ne suffit pas. Il doit respecter une procédure pour être correctement indemnisé pendant son arrêt maladie.

Un mauvais geste au travail a provoqué une vive douleur ? Une éruption cutanée est apparue au boulot ? Votre enfant présente des signes de fièvre, faut-il se rendre aux urgences ? La téléconsultation médicale est une solution simple et rapide pour avoir une réponse de professionnels de santé.

L’arrêt de travail, qui le délivre ? Lorsqu’un intérimaire tombe malade au cours de sa mission, il doit aller voir son médecin traitant afin qu’il juge de la maladie et prescrive un arrêt maladie.

Les intérimaires bénéficient d’un régime obligatoire de remboursement complémentaire des frais de santé, comme tout autre salarié.

Lorsqu’un intérimaire tombe malade durant sa mission d’intérim, le remboursement de ses frais de santé sont pris en charge par la Sécurité sociale et par sa mutuelle, Intérimaires Santé.

En cas d'arrêt de travail pour maladie, le contrat d’intérim est suspendu. L’intérimaire n’est donc plus rémunéré par son agence mais reçoit des indemnités journalières versées par la sécurité sociale et des indemnités journalières complémentaires versées par le régime de prévoyance.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour nous permettre d'établir des statistiques de visites et ainsi améliorer notre site suivant votre utilisation. En savoir plus. Cliquer ici pour ne plus afficher ce message.