mission interim travail

La mission d'intérim

Démarrer une activité sur une mission, un travail, dans une entreprise que vous ne connaissez pas, peut présenter des risques… Pour que votre mission d'interim se déroule dans de bonnes conditions de sécurité, vous devez connaitre et appliquer un certain nombre de règles que vous pourrez redécouvrir ici. Votre agence de travail temporaire attache une grande importance à votre sécurité et à votre santé : n’hésitez pas à lui demander conseil ! Il en est de même pour l’entreprise qui vous accueille.

À chaque mission d’intérim, l’intérimaire reçoit un contrat de travail qui précise les caractéristiques de son poste. Il indique par exemple s’il figure sur la liste des postes à risques de l’entreprise et s’il nécessite des équipements de protection individuelle spécifiques (casque, gants, lunettes…).

La visite d’information et de prévention doit être passée dans un délai maximum de 3 mois après le début de la mission d’intérim. C’est à l’agence de transmettre aux intérimaires une convocation précisant la date, l’heure et l’adresse à laquelle se rendre. À l’issue de la visite, le professionnel de santé (médecin ou infirmier) remet à l’intérimaire une attestation de suivi à conserver pendant un an.

Lorsqu'un intérimaire commence une nouvelle mission d'intérim dans une nouvelle entreprise, il doit effectuer, au préalable, une visite médicale ainsi qu’une visite exhaustive des locaux jusqu’à la découverte de son poste.

En tant qu'intérimaire, vous êtes amenés à changer de poste régulièrement et dans des entreprises différentes. À chaque nouvelle mission d’intérim, sécurité et santé restent la priorité absolue, pour vous, vos collègues et l’entreprise.
Il est donc indispensable que vous ayez la capacité de repérer les dangers liés à votre travail afin d’adopter les bons réflexes.

L’intérimaire est dans l’obligation de porter les Équipements de Protection Individuelle fournis par son agence d’intérim pour préserver sa santé et sa sécurité.

En cas de danger grave et immédiat, l’intérimaire a le droit de se retirer de cette situation et d’alerter autrui du danger. Le droit d’alerte et de retrait est un droit protégé. Aucune sanction ni retenue de salaire ne pourront être mise en place par l’employeur à l’encontre du ou des individus qui ont exercé ce droit d’alerte et de retrait pour un motif raisonnable et de façon légitime.

Les dangers sur la route concernent toutes les professions et constituent le risque professionnel qui entraîne le plus d’accidents mortels. Intempéries, stress, embouteillages, manque de sommeil… Autant de facteurs à risque face auxquelles il faut être vigilant.

Que vous utilisiez votre véhicule entre le domicile et le travail, pour vous restaurer durant la pause, ou lors d’un déplacement professionnel, voici quelques mesures de prévention.