Actualité

Intérimaires : vos droits d’alerte et de retrait

09/12/2019

Intérimaires : vos droits d’alerte et de retrait


Les droits d’alerte et de retrait ont été mis en place pour protéger la santé, la sécurité voire la vie des travailleurs.

Dans le cas où un intérimaire se retrouverait sur son lieu de travail, face à une situation risquée pour lui et/ou celles des autres, il a le devoir d’alerter un responsable afin que des mesures soient prises. Et le droit de quitter son lieu de mission pour se mettre en sécurité, dans la mesure où cela ne mettrait pas en péril la vie d’autrui.

Que le danger soit imminent ou qu’il résulte d’une situation durable non résolue, voire même s’il constate une défectuosité dans les systèmes de protection, tout intérimaire peut faire valoir ces droits d’alerte ou de retrait sans l’accord préalable de son employeur. Aucune sanction ni retenue de salaire ne pourront être mises en place.

 

Pour en savoir plus sur ces droits d’alerte et de retrait, rendez-vous sur notre page dédiée.

 

Source : service-public.fr