Vous travaillez assis ? Voici 5 conseils pour adopter une bonne position

25/04/2022

Travail en position assise et avoir une bonne posture

Le corps humain n’est pas fait pour rester assis trop longtemps. Raison pour laquelle bien s’installer à son poste est très important pour éviter les conséquences négatives sur la santé. Voilà donc 5 conseils pour une position optimale à votre poste de travail.

Bien se positionner

C’est l’une des étapes essentielles pour rester en bonne santé. Nous vous conseillons de vous assoir au fond de votre siège, face à l’écran, le dos en appui sur le dossier et le buste droit. Les bras et avant-bras doivent former un angle supérieur ou égal à 90°. Les avant-bras doivent être en appui et les cuisses bien à l’horizontale. Il ne faut par contre pas rester trop longtemps dans une même position. N’hésitez donc pas à vous lever régulièrement, au moins toutes les demi-heures.

 

Avoir un poste de travail bien organisé

Votre position ne suffit évidemment pas. En effet si votre environnement de travail est mal organisé, que vous soyez bien assis ne servira pas à grand-chose. Il faut donc tout d’abord que l’écran soit perpendiculaire aux fenêtres et à au moins 1,50 mètre de celles-ci afin d’éviter les reflets. Le bord supérieur de l’écran doit être à hauteur yeux. Pour garder une bonne position de la tête, l’écran doit être situé à environ 60 cm. Le clavier doit lui être situé à environ 15 cm du bord du bureau avec la souris à proximité. Pour l’assise, le siège idéal est muni d’un piétinement à cinq branches et à roulettes. Il doit être réglable en hauteur et en profondeur. Le dossier doit être mobile à contact permanent sans accoudoirs ou avec des accoudoirs réglables. Il est enfin préférable que votre plan de travail soit réglable en hauteur et que l’espace au niveau de vos jambes soit suffisamment dégagé.

Pour les travaux sur ordinateur, il existe aussi des accessoires spécialement conçus pour avoir une bonne ergonomie (claviers, souris…).

 

Bien s’éclairer

Un éclairage homogène est également essentiel. Car ce n’est pas l’écran en lui-même qui abîme la vue, mais son mauvais régalage et un environnement mal éclairé. Pour bien s’éclairer, il ne faut pas hésiter à avoir recours à un éclairage d’appoint en complément de l’éclairage artificiel de votre poste de travail. Si possible, privilégiez un poste de travail entre deux luminaires plutôt qu’un bureau directement en dessous d’une lampe projetant de la lumière artificielle. Afin de ne pas risquer de développer des défauts visuels, vous devrez également éviter les éblouissements directs ou indirects. Il faut au maximum éviter les sources lumineuses ou d’éblouissement dans le champ visuel. Raison pour laquelle, la présence de stores à lamelles horizontales aux fenêtres est essentiel afin d’éviter que la lumière extérieure ne fasse de reflet sur votre écran.

 

Avoir un bon environnement de travail

Vous êtes amenés à passer une bonne partie de votre journée à votre poste de travail, devant votre écran. L’ambiance de travail doit donc être optimale. Pour rester longtemps dans cet environnement sans être trop perturbé, la température doit être comprise entre 22 et 24°C. Quant à l’hygrométrie, c’est-à-dire le degré d’humidité présent dans l’air ambiant, il doit être compris entre 40 et 60%. Pour ne pas risquer de tomber malade, il ne doit pas y avoir de courant d’air. Le niveau sonore doit lui être inférieur ou égal à 55 dB.

 

Faire des exercices de prévention

Plusieurs exercices permettent d’éviter tout d’abord la fatigue visuelle. Pensez ainsi régulièrement à cligner des paupières pour humidifier l’œil. Regarder parfois au loin afin de permettre à votre œil de relâcher l’accommodation à l’écran. Vous pouvez également faire des mouvements des yeux afin de détendre les muscles oculomoteurs qui permettent le mouvement de l’œil. En plus des yeux, vous pouvez également détendre votre nuque en massant la base du crâne, la tête inclinée en avant. Vous pouvez aussi détendre le dos en serrant les omoplates pendant 5 secondes puis relâcher d’un coup avant de faire une pause pendant 5 secondes. Enfin, il est conseillé de détendre régulièrement vos avant-bras. Pour ça, deux exercices : soit en fléchissant le poignet vers le bas ou le haut en gardant le bras tendu et en maintenant la flexion avec l’autre main. Soit en poussant les paumes des mains vers l’avant en arrondissant le dos vers l’arrière.

Et ne l’oubliez pas : c’est à votre employeur d’organiser votre espace de travail et votre activité afin que le temps quotidien passé sur votre écran puisse être périodiquement interrompu.

A lire aussi

Solutions contre les troubles digestifs

Actualités

14/04/2022

Une alimentation équilibrée, on le sait, est la base d’une bonne santé. Grâce au...
Protections contre les gaz toxiques au travail

Actualités

12/04/2022

Bien que sous-estimés, les risques chimiques professionnels représentent l’un des...