Mes démarches

Dans les 24 heures : Informez votre agence d’intérim et l’entreprise dans laquelle vous êtes en mission. Cette démarche peut se faire par tout moyen (écrit, téléphone…). Un membre de votre famille, un collègue de travail peut également s’en charger.

Dans les 24 heures : Adressez votre certificat d’arrêt de travail à votre agence d’intérim.

Le médecin vous remet un « certificat médical initial » en 4 volets. Le volet 1 et 2 sont à envoyer à votre Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM), le volet 4 appelé « Certificat d’arrêt de travail » à votre agence d’intérim. Vous conservez le volet 3.

En cas d’hospitalisation, il faut demander à l’hôpital un bulletin de situation. Ce bulletin est équivalent à l’arrêt de travail. Vous devez le transmettre à votre agence d’intérim et à la CPAM.

Dans les 72 heures : Votre agence d’intérim déclare l’accident du travail.

Votre agence déclare l’accident à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM). Si votre agence a bien été informée sous 24 heures de votre accident, elle doit faire la déclaration dans les 48 heures qui suivent, soit dans les 3 jours qui suivent l’accident. Après réception de la déclaration d’accident et du certificat médical initial, la CPAM dispose d’un premier délai de 30 jours pour reconnaître ou non le caractère professionnel de l’accident, délai qui peut être prolongé de deux mois par la Caisse en cas d’instruction par ses services quant à ladite reconnaissance.

Votre agence déclenche aussi votre dossier de demande de d’indemnités complémentaires auprès d’AG2R LA MONDIALE, l’organisme de prévoyance des intérimaires.

Dans les premiers jours qui suivent l’accident : Contactez le Fastt.

Le Fastt vous aide à faire face aux difficultés de votre vie quotidienne : rapprochement de votre famille en cas d’hospitalisation éloignée du domicile, garde de vos enfants. Si nécessaire, vous pouvez bénéficier d’un appui psychologique et d’une aide dans vos démarches administratives pour la mise en place des indemnisations.

Téléchargez le guide :

Que faire après un accident du travail pour les intérimaires cadres ?
Que faire après un accident du travail pour les intérimaires non-cadres ?

 

Share This